Michée 6.6 et 8 (S21)

6 «Avec quoi me présenterai-je devant l’Eternel pour m’humilier devant le Dieu très-haut? Me présenterai-je avec des holocaustes, avec des veaux d’un an?

8 On t’a fait connaître, homme, ce qui est bien et ce que l’Eternel demande de toi: c’est que tu mettes en pratique le droit, que tu aimes la bonté et que tu marches humblement avec ton Dieu.

Matthieu 22.34–40 (S21)

34 Les pharisiens apprirent qu’il avait réduit au silence les sadducéens. Ils se rassemblèrent 35 et l’un d’eux, professeur de la loi, lui posa cette question pour le mettre à l’épreuve: 36«Maître, quel est le plus grand commandement de la loi?»

37 Jésus lui répondit: «Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta pensée. 38C’est le premier commandement et le plus grand. 39 Et voici le deuxième, qui lui est semblable: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. 40 De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes.»

2 Rois 6.15–17 (S21)

15 Le serviteur de l’homme de Dieu se leva de bon matin pour sortir de la ville, et il vit qu’une troupe la cernait, avec des chevaux et des chars. Il dit alors à l’homme de Dieu: «Ah, mon seigneur, comment ferons-nous?»16 Il répondit: «N’aie pas peur, car ceux qui sont avec nous sont plus nombreux que ceux qui sont avec eux.» 17 Puis Elisée pria: «Eternel, ouvre ses yeux pour qu’il voie.» L’Eternel ouvrit les yeux du serviteur, et il vit la montagne pleine de chevaux et de chars de feu tout autour d’Elisée.

Philippiens 2.12–13 (PVV)

12 Vous de même, mes frères, soyez obéissants. Vous l’avez toujours été lorsque j’étais parmi vous. Maintenant que je suis loin, continuez à suivre mes instructions. Menez à bonne fin, dans le saint respect de Dieu, le salut qui vous a été donné. Traduisez-le en actes. 13 Vous n’êtes pas seuls, Dieu lui-même œuvre en vous ; sa bienveillance suscite en vous à la fois la volonté et l’action, afin que ses desseins pleins d’amour se réalisent.

Romains 14.4  et 8 à 10 et 12 à 13 (S21)

4 Qui es-tu pour juger le serviteur d’un autre? Qu’il tienne bon ou qu’il tombe, cela regarde son seigneur. Mais il tiendra bon, car Dieu a le pouvoir de l’affermir.

8 si nous vivons, c’est pour le Seigneur que nous vivons, et si nous mourons, c’est pour le Seigneur que nous mourons. Ainsi, soit que nous vivions, soit que nous mourions, nous appartenons au Seigneur. 9 En effet, Christ est mort et il est ressuscité, il est revenu à la vie pour être le Seigneur des morts et des vivants. 10 Mais toi, pourquoi juges-tu ton frère? Ou toi, pourquoi méprises-tu ton frère? Nous comparaîtrons tous, en effet, devant le tribunal de Christ,

12 Ainsi donc, chacun de nous rendra compte à Dieu pour lui-même. 13 Ne nous jugeons donc plus les uns les autres, mais veillez plutôt à ne pas placer d’obstacle ou de piège devant votre frère.

Psaumes 40.2–4 (S21)

2 J’avais mis mon espérance en l’Eternel, et il s’est penché vers moi, il a écouté mes cris. 3 Il m’a retiré de la fosse de destruction, du fond de la boue, et il a établi mes pieds sur le rocher, il a affermi mes pas. 4 Il a mis dans ma bouche un cantique nouveau, une louange à notre Dieu. Beaucoup l’ont vu; ils ont eu de la crainte et se sont confiés en l’Eternel.

0