1 Jean 2.1–6 et 15 et 17 (S21)

1 Mes petits enfants, je vous écris cela afin que vous ne péchiez pas. Mais si quelqu’un a péché, nous avons un défenseur auprès du Père, Jésus-Christ le juste. 2 Il est lui-même la victime expiatoire pour nos péchés, et non seulement pour les nôtres, mais aussi pour ceux du monde entier. 3 Si nous gardons les commandements de Christ, nous savons par-là que nous l’avons connu. 4 Celui qui prétend l’avoir connu alors qu’il ne garde pas ses commandements est un menteur, et la vérité n’est pas en lui. 5 Mais l’amour de Dieu est vraiment parfait en celui qui garde sa parole : c’est à cela que nous reconnaissons que nous sommes en lui. 6 Celui qui affirme demeurer en Christ doit aussi vivre comme il a lui-même vécu.

15 N’aimez pas le monde ni ce qui est dans le monde. Si quelqu’un aime le monde, l’amour du Père n’est pas en lui.

17 Or le monde passe, sa convoitise aussi, mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure éternellement.

Éphésiens 1.15–19 (PVV)

15Pour toutes ces raisons, moi aussi, après avoir entendu parler de votre foi au Seigneur Jésus et de la manière pratique par laquelle vous l’exprimez, en aimant tous ceux qui appartiennent à Dieu,
16je ne me lasse pas, dans toutes mes prières pour vous, de témoigner ma reconnaissance (pour l’œuvre accomplie en vous).
17Ce que je demande, c’est que le Dieu de notre Seigneur Jésus-Christ, le Père qui possède toute gloire, vous donne l’esprit de sagesse et de pénétration spirituelle pour que vous puissiez sonder ses mystères afin d’arriver à mieux le connaître.
18Qu’il vous accorde une pleine lumière et qu’il augmente l’acuité de votre vision spirituelleafin que vous compreniez en quoi consiste l’espérance vivante à laquelle vous avez été appelés et que vous sachiez quelles merveilles vous êtes en droit d’attendre — car inépuisable est la richesse du glorieux héritage que Dieu réserve à ceux qui lui appartiennent.
19Que vous preniez conscience de l’étendue incommensurable du pouvoir dont il dispose en faveur de nous qui plaçons notre confiance en lui.

Jean 16.1–3 et 33 (S21)

1»Je vous ai dit cela afin que vous ne trébuchiez pas. 2On vous exclura des synagogues, et même l’heure vient où tous ceux qui vous feront mourir croiront offrir un culte à Dieu. 3Ils agiront ainsi parce qu’ils n’ont connu ni le Père ni moi.

33Je vous ai dit cela afin que vous ayez la paix en moi. Vous aurez à souffrir dans le monde, mais prenez courage: moi, j’ai vaincu le monde.»

Psaumes 86.11–13 et 15 à  16 (PDV)

11 SEIGNEUR, montre-moi ta volonté, alors je t’obéirai fidèlement. Que mon cœur cherche seulement à respecter ton nom ! 12 Seigneur mon Dieu, je veux te remercier de tout mon cœur, je rendrai gloire à ton nom pour toujours. 13 Oui, ton amour pour moi est grand, et tu m’as arraché au monde des morts.…

15 Mais toi, Seigneur, tu es un Dieu de tendresse et de pitié, patient, plein d’amour et de fidélité. 16 Tourne-toi vers moi, aie pitié de moi ! Je suis ton serviteur, donne-moi ta force, sauve-moi !

Hébreux 2.1–3 et 9 à 11 (PVV)

1 Puisque Dieu nous a parlé par son propre Fils, nous devons prendre d’autant plus au sérieux les enseignements que nous avons reçus et nous y attacher fortement. Autrement nous risquons d’être entraînés à la dérive par le courant de notre temps et de manquer le but. 2 La Loi de Moïse, promulguée à nos ancêtres par l’intermédiaire des anges, a eu sa pleine validité : chaque infraction et chaque désobéissance était punie comme elle le méritait. 3 Comment pourrions-nous alors nous-mêmes échapper au châtiment, si nous venions à mépriser une occasion de salut aussi exceptionnelle et que, par indifférence, nous négligions d’y prêter attention ? Car ce salut a été tout d’abord annoncé par le Seigneur lui-même. Ensuite, il nous a été garanti de manière sûre par des témoins authentiques qui avaient personnellement entendu son message.

9 Par contre, en Jésus, nous voyons celui qui a été, « pour un peu de temps, abaissé au-dessous des anges ». Mais maintenant, à cause des souffrances et de la mort qu’il a endurées, nous le contemplons « couronné de gloire et d’honneur ». Car cette mort, il devait, par la grâce de Dieu, en éprouver l’amertume pour tout homme. 10 En effet, ce Dieu par qui et pour qui tout existe, avait projeté d’adopter beaucoup d’hommes comme ses enfants et de leur faire partager sa gloire. Il lui convenait donc d’élever d’abord à la perfection, par ses souffrances, celui qui avait pour mission de les conduire au salut. 11 Car Jésus, qui purifie les hommes de leurs péchés, et ceux qui sont ainsi purifiés, ont tous la même origine : ils sont issus du même Père et partagent la même humanité. C’est pourquoi il n’a pas honte d’appeler les hommes ses « frères »,

Jean 2.23–25 (PDV)

23 Pendant la fête de la Pâque, Jésus est à Jérusalem. Quand les gens voient les miracles qu’il fait, beaucoup croient en lui.
24 Mais Jésus n’a pas confiance en eux, parce qu’il les connaît tous. 25 Il n’a pas besoin qu’on le renseigne sur les gens. Lui, il sait ce qu’il y a dans le cœur humain.

mattis leo. ut eleifend mattis elementum elit. dolor risus