2 Timothée 2.3–7 et 11 à 14 (PVV)

3 Sache endurer la fatigue. Ne recule pas devant la peine. Tel un vrai soldat de Jésus-Christ, prends, comme moi, ta part de souffrances. 4Quiconque embrasse le métier des armes renonce à son gagne-pain ordinaire pour être entièrement à la disposition de son supérieur. Il refuse de se laisser entraîner dans des préoccupations bourgeoises pour pouvoir donner pleine satisfaction à l’officier qui l’a enrôlé. Aucun soldat partant en campagne ne s’embarrasse des affaires de la vie civile, s’il veut plaire au chef qui l’a pris à son service. 5De même, il ne suffit pas de participer à une compétition sportive pour être vainqueur : jamais on n’a vu un athlète gagner la coupe sans avoir respecté toutes les règles du jeu.

6Le cultivateur, de même, doit commencer à travailler dur s’il veut récolter ; mais, d’autre part, c’est à lui, qui a peiné, de jouir en premier des fruits de la terre. 7Médite bien ces images et cherche à en saisir toute la signification. D’ailleurs, le Seigneur stimulera ton intelligence et te donnera la clairvoyance nécessaire pour comprendre toutes ces choses.

11 Car un fait est certain : Si nous mourons avec lui, avec lui nous revivrons ; si nous souffrons avec lui, avec lui nous règnerons. 12Et si nous persévérons, par lui, nous triompherons. Mais si nous le renions, lui aussi nous reniera. 13Si, manquant à notre foi, nous devenons infidèles, lui, il restera fidèle, car il ne pourra jamais se renier lui-même. Ce sont là des paroles entièrement dignes de foi.

14 C’est ce qu’il te faut rappeler sans cesse à tes auditeurs, afin que cela s’imprègne dans leur mémoire. Adjure-les solennellement devant Dieu, d’éviter les disputes de mots qui ne mènent à rien — si ce n’est au désarroi intérieur et au déséquilibre de ceux qui leur prêtent attention.

Jude 20–25 (PVV)

20 Mais vous, mes chers amis, bâtissez votre vie sur le fondement de votre foi très sainte : priez dans la communion du Saint-Esprit et avec sa puissance. 21Maintenez-vous dans l’amour de Dieu et dans l’attente du jour où notre Seigneur Jésus-Christ manifestera sa bonté compatissante, en vous accordant la vie éternelle. 22 Ayez pitié de ceux qui hésitent, cherchez à les convaincre : 23 sauvez-les, arrachez-les du feu. Ayez aussi pitié des autres, mais qu’à votre attitude envers eux se mêle la crainte d’être contaminés par leurs passions sensuelles, tout comme vous redouteriez de toucher même les habits portés par un malade contagieux. 24A celui qui peut vous garder de toute chute et vous faire paraître en sa glorieuse présence, sans reproche et exultant de joie, 25au Dieu unique qui nous a sauvés par Jésus-Christ notre Seigneur, soient la gloire et la majesté, la force et l’autorité, comme avant tous les temps, ainsi maintenant et durant toute l’éternité ! Amen.

Hébreux 1.1–3 (PDV) & Hébreux 2.1–3 et 14 à 15(PVV)

1Autrefois, Dieu a parlé aux ancêtres par les prophètes,  ….2Maintenant, en ces jours qui sont les derniers, Dieu nous a parlé par son Fils. C’est par ce Fils qu’il a créé le monde, et c’est lui que Dieu a choisi pour entrer en possession de toutes choses. 3Toute la gloire de Dieu brille sur lui. Ce Fils est vraiment ce que Dieu est, et sa parole puissante soutient le monde. Il a lavé les êtres humains de leurs péchés, puis il s’est assis dans les cieux à la droite du Dieu très puissant.

&

1Puisque Dieu nous a parlé par son propre Fils, nous devons prendre d’autant plus au sérieux les enseignements que nous avons reçus et nous y attacher fortement. Autrement nous risquons d’être entraînés à la dérive par le courant de notre temps et de manquer le but. 2La Loi de Moïse, …, a eu sa pleine validité : chaque infraction et chaque désobéissance était punie comme elle le méritait. 3Comment pourrions-nous alors nous-mêmes échapper au châtiment, si nous venions à mépriser une occasion de salut aussi exceptionnelle et que, par indifférence, nous négligions d’y prêter attention ? Car ce salut a été tout d’abord annoncé par le Seigneur lui-même. …

14Puisque ces « enfants », comme il les appelle, sont des hommes de chair et de sang, il devait partager notre condition humaine. Il l’a fait, afin qu’en passant lui-même par la mort, il puisse ravir le pouvoir à celui qui détenait la puissance de la mort, c’est-à-dire au diable. 15Ainsi il a délivré ceux que la peur de la mort tenait, leur vie durant, dans un véritable esclavage.

Vivre comme Dieu le demande.

Matt 5v

Colossiens 3.12–17 (PVV)

  • Ayez un cœur plein de tendre compassion.
  • Revêtez-vous de bienveillance et d’humilité.
  • Faites preuve de patience.
  • Portez et supportez-vous les uns les autres.
  • Soyez toujours prêts à vous pardonner.
  • Laissez régnerdans vos cœurs la paix instaurée par le Christ.
  • Montrer vous reconnaissants.
  • Faites tout dans la dépendance du Seigneur Jésus.

Éphésiens 3.14 et 16 à 21 (PVV)

14 Lorsque je considère la grandeur de ce plan, je tombe en adoration devant le Père —

16 Ses ressources sont infinies. Il tient des trésors de grâce à votre disposition. Je lui demande que, par son Esprit, vous puissiez vous en saisir. Qu’il vous fortifie et qu’il renouvelle votre être intérieur afin que vous puissiez grandir et progresser ! 17 Que, par votre foi, le Christ puisse faire, de vos cœurs, sa demeure permanente. Alors, solidement fondés sur lui, plongeant vos racines profondément dans l’amour, 18 vous serez aussi à même, dans la communion avec les autres chrétiens, de sonder toutes les dimensions du plan de Dieu pour vous, et de réaliser combien long, large, profond, élevé est l’amour du Christ.19 Que vous puissiez connaître vous-mêmes cet amour, bien qu’il surpasse tout ce qu’il est possible de connaître ici-bas, jusqu’à ce que tout votre être soit rempli de la pleine Présence divine.

Galates 2.19–20 (PVV)

19 … je suis libre de vivre pour Dieu, c’est à lui que ma vie appartient désormais. La mort du Christ en croix a été aussi la mienne. Je reste crucifié avec lui, 20 et si je continue à vivre, ce n’est plus mon ancien Moi qui continue à vivre, c’est le Christ vivant qui agit et reproduit sa vie en moi. Le reste de mon existence sur terre est une vie vécue dans la foi au Fils de Dieu qui m’a aimé jusqu’à mourir pour moi, à ma place.

eleifend commodo tempus id, commodo Aenean quis, Sed