Sélectionner une page

Philippiens 2.12–13 (PVV)

12 Vous de même, mes frères, soyez obéissants. Vous l’avez toujours été lorsque j’étais parmi vous. Maintenant que je suis loin, continuez à suivre mes instructions. Menez à bonne fin, dans le saint respect de Dieu, le salut qui vous a été donné. Traduisez-le en actes. 13 Vous n’êtes pas seuls, Dieu lui-même œuvre en vous ; sa bienveillance suscite en vous à la fois la volonté et l’action, afin que ses desseins pleins d’amour se réalisent.

Romains 14.4  et 8 à 10 et 12 à 13 (S21)

4 Qui es-tu pour juger le serviteur d’un autre? Qu’il tienne bon ou qu’il tombe, cela regarde son seigneur. Mais il tiendra bon, car Dieu a le pouvoir de l’affermir.

8 si nous vivons, c’est pour le Seigneur que nous vivons, et si nous mourons, c’est pour le Seigneur que nous mourons. Ainsi, soit que nous vivions, soit que nous mourions, nous appartenons au Seigneur. 9 En effet, Christ est mort et il est ressuscité, il est revenu à la vie pour être le Seigneur des morts et des vivants. 10 Mais toi, pourquoi juges-tu ton frère? Ou toi, pourquoi méprises-tu ton frère? Nous comparaîtrons tous, en effet, devant le tribunal de Christ,

12 Ainsi donc, chacun de nous rendra compte à Dieu pour lui-même. 13 Ne nous jugeons donc plus les uns les autres, mais veillez plutôt à ne pas placer d’obstacle ou de piège devant votre frère.

PARACHUTISTE

Le 6 juin 1944, les alliés débarquèrent en Normandie  pour libérer la France . Ceux-ci rusèrent pour faire croire à l’ennemi, qu’ils allaient débarquer ailleurs . Tout dépendait de l’effet de surprise . Et l’un des stratagèmes, fut les faux parachutistes, appelés du nom d’Huppert . C’était en fait, des poupées qui, une fois lancées, ressemblaient à des vrais parachutistes . Ils étaient munis de pétards, qui faisaient croire à des armes et qui explosaient une fois arrivés à terre . De plus, ils avaient des enregistrements qui parlaient anglais . Ainsi, les allemands furent bernés . Pendant ce temps là, les vrais parachutistes, sautaient quelques kilomètres plus loin .

Cela m’a interpellé, notre ennemi commun, n’en fait-il pas autant ? Souvent il tente de nous leurrer, de nous faire croire que l’adversaire ce n’est pas lui, mais notre prochain par exemple .

Ephésiens 6:12 Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes.

On connait tous ce verset, et pourtant on se laisse si facilement prendre . Comme ces faux parachutistes qui ressemblaient à des vrais, le diable nous fait paraître celui qui n’est pas notre ennemi, comme le vrai . Car, pendant que l’on combat celui qu’on croit être notre ennemi, notre vrai ennemi a la voie libre pour ses méfaits . Comme ces vrais parachutistes, ont eu le champ libre pour atteindre leur objectif .

Combien de guerres aurions-nous pu éviter, si on avait compris ce principe .Paul nous rappelle de combattre le bon combat de la foi

1 Timothée 6:12 Combats le bon combat de la foi, saisis la vie éternelle, à laquelle tu as été appelé, et pour laquelle tu as fait une belle confession en présence d’un grand nombre de témoins.

ARMES

ceins tes reins de la vérité

Pour dorénavant mieux lutter .

Mets la cuirasse de justice

Pour une victoire propice .

Chausse donc à tes pieds le zèle

Pour ainsi avancer, fidèle .

Prends le bouclier de la foi

Pour mieux affronter le combat .

Coiffe le casque du salut

Et tu ne seras pas vaincu .

Empoigne l’épée de l’Esprit

Pour ne plus craindre l’ennemi .

Prenons les armes de Dieu et nous pourrons ainsi, déjouer les plans de l’ennemi

Soyez bénis