Sélectionner une page

Romains 11.19–22 et 29 et 36 (S21)

19 Tu diras alors: «Des branches ont été coupées afin que moi je sois greffé.» 20 C’est vrai. Elles ont été retranchées à cause de leur incrédulité et toi, c’est par la foi que tu subsistes. Ne fais pas preuve d’orgueil, mais aie de la crainte, 21 car si Dieu n’a pas épargné les branches naturelles, il ne t’épargnera pas non plus. 22 Considère donc la bonté et la sévérité de Dieu: sévérité envers ceux qui sont tombés et bonté envers toi, si tu demeures dans sa bonté; autrement, toi aussi tu seras retranché.

29 En effet, les dons et l’appel de Dieu sont irrévocables.

36 C’est de lui, par lui et pour lui que sont toutes choses. A lui la gloire dans tous les siècles! Amen!

NORD

NORD

Nord natal, maussade pays,

Où j’ai sereinement grandi,

Où le patois est mélodie,

Et les corons , mélancolie .

Là, songent de sobres terrils,

Des mines : ruches engourdies,

Dans les entrailles de l’oubli,

D’affres funestes, envahies .

Terre épineuse, ma patrie :

Antipode du paradis,

Où le soleil est affaibli,

Le ciel clément, comme banni .

Toi poussière : vielle ennemie,

Tu n’es que vile compagnie,

Toi, sans cesse pleine d’ennui,

Tu es, abominable pluie .

Toutefois, n’est-ce pas ici

Que j’ai rencontré le Messie,

Que Sa voix j’ai ouï :

Prépondérante de profit ?

Je me souviens qu’à l’âge de onze ans environ, je suis parti avec mes parents au château des mineurs à La Napoule comme on l’appelait, près de Cannes . Le plus loin qu’on avait été, c’était une fois, vers les plages du Nord .

Après un long voyage en train, toute une nuit, à l’aurore, on arriva enfin . Avec mes yeux d’enfants, alors que j’avais connu que les corons, les mines, je fus émerveillé de voir cette mer bleue et vertes, ces rochers rouges et toute cette végétation luxuriante . Un décor paradisiaque .

Quand nous sommes revenus à la maison, je me souviens très bien, il faisait une temps sombre, pluvieux, et un cafards énorme m’a envahi, après avoir vu tant de couleurs et de beauté . Il m’a fallu un certain temps pour me réhabituer au Nord . Cela reste toutefois un bon souvenir avec mas parents .

C’est pourquoi, un jour, après ma conversion j’ai repensé à cette épisode de ma vie et j’ai écrit ce poème, que là ou on est dans le monde, Jésus vient nous chercher .

Une deuxième réflexion m’est venue, ici-bas, le temps n’est pas toujours agréable, les soucis sont là, on ne peut pas les ignorer, un peu comme le dans le Nord, bien qu’on peut trouver de beaux coins, mais comparer à d’autres régions, c’est comme un jour auprès de Dieu, avec cette nouvelle Jérusalem, on sera dans un endroit magnifique, dans la présence de Dieu . La différence d’avec mon voyage, il  a  fallu revenir, là, ce sera pour l’éternité .

Apocalypse 21 1¶ Puis je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre ; car le premier ciel et la première terre avaient disparu, et la mer n’était plus.
2 Et je vis descendre du ciel, d’auprès de Dieu, la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, préparée comme une épouse qui s’est parée pour son époux.
3 Et j’entendis du trône une forte voix qui disait : Voici le tabernacle de Dieu avec les hommes ! Il habitera avec eux, et ils seront son peuple, et Dieu lui–même sera avec eux.
4 Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu.

Promesse que Dieu nous prépare une, à nous Ses enfants, la suite de chapitre 21, nous décrit cette nouvelle Jérusalem . Parfois, je me déçois, je pleure souvent sut mes difficultés du moment, mais quand nous sommes partis en train, ce n’était pas le TGV, je n’ai pas dormi de la nuit, car il n’y avait pas le même confort que dans les trains d’aujourd’hui, mais quand j’ai vu tout ce splendide décor, le voyage fut vite oubliée, pareil pour nous ici-bas, là-haut, on oubliera vit nos déboires .

je vous laisse avec ce verset: 2 Corinthiens 4:17 Car nos légères afflictions du moment présent produisent pour nous, au delà de toute mesure, s un poids éternel de gloire,

Soyez bénis

SAGESSE

Le roi François 1er avait un homme qu’on appelait le fou du roi. Il était là pour le divertir .Un jour, celui-ci manques de respect envers une des favorites du roi .La sentence tomba, il fut condamner à mort.

Toutefois, le roi lui donna le choix de la façon dont il voulait mourir . Celui-ci après réflexion, dit au roi qu’il voulait mourir de vieillesse. Il n’était pas si fou que c’est.

Cette histoire m’a rappelé celle de Salomon devant ces deux femmes qui de disputaient un enfant . Aujourd’hui ce serait facile avec un test ADN, mais en ce temps là, il fallait la sagesse divine pour résoudre cette affaire .

On peut avoir une certaine sagesse humaine, mais avoir celle de Dieu est de loin la meilleure. Car elle est infaillible, sans celle-ci, même si Salomon avait voulu être le plus juste, il aurait peut-être au bout d’un long procès, commis une erreur . Nous sommes faillibles, même avec toute notre bonne volonté.

D’ailleurs 1 Corinthiens que sans la sagesse de Dieu, on ne peut comprendre le sacrifice de Jésus, les mystères de Dieu . Faisons comme Salomon, réclamons là ay Dieu.

Soyez bénis

culte de ce dimanche 24 mai 2020 à 10h00h

Frères et sœurs bonjour,

Attention changement d’heure pour le culte. Désormais, nous revenons à l’horaire du matin soit 10h.

Je vous invite pour notre culte de ce dimanche 24 mai 2020 à 10h00 en visioconférence.

Vous trouverez le lien zoom.us pour le culte ci-dessous :

https://us02web.zoom.us/j/326672875?pwd=Ukl6WmZId2NmU3lmaXBtcURIWjlYQT09

  • Accueil
  • Chant dédié aux enfants.
  • Chants d’adoration.
  • Prédication par Jean Bernard avec pour thème « Ce qui fait la joie de la fiancée (3) ».
  • Introduction sainte cène par Elie.
  • Sainte-cène (préparer chez vous un morceau de pain et du jus de raisin ou du vin)
  • Chant pendant le temps de la cène
  • Prière
  • Annonces
  • Chant final

Fraternellement

Jean Bernard

PS :

Il est possible de suivre le culte sur notre chaine youtube « ecebr » en cliquant sur le lien : https://eceb.org/tv-eceb/  et ensuite en cliquant sur le bouton « Live sur YouTube » dans la fenêtre qui s’est ouverte.

L’EAU

Dans Jacques 5v 17 à 18, on voit Élie qui prit pour la pluie, c’est ma prière aujourd’hui, car on manque d’eau et mon jardin me le rappelle chaque jour .

On récupère la moindre goutte, si on lave de la salade on ne jette plus l’eau dans l’évier .

C’est là  quej me rends compte de l’importance de l’eau, quand je voyais des reportages dans des. pays où la sécheresse sévissait, je les plaignais   sans vraiment en mesurerl’importance.

Aujourd’hui, faisons attention à la sécheresse de la Parole de Dieu . Jésus a dit qy la samaritaine qu’avec l’eau qu’il donne on aura plus jamais soif, une seule condition, il faut la prendre et tous les jours .

Comme la nature, on a besoin d’être nourri, abreuvé de Sa Parole.

Soyez bénis