Sélectionner une page

Psaumes 32.5 et 8 (S21)

5 Je t’ai fait connaître mon péché, je n’ai pas caché ma faute. J’ai dit: «J’avouerai mes transgressions à l’Eternel», et tu as pardonné mon péché.

8 Je t’instruirai et te montrerai la voie que tu dois suivre; je te conseillerai, j’aurai le regard sur toi

Culte du dimanche 10 mai 2020

Frères et sœurs bonjour,

Je vous invite ce dimanche 10 mai 2020 à 15h00 pour vivre ensemble notre culte en visioconférence.

Vous trouverez le lien zoom.us ci-dessous :

https://us02web.zoom.us/j/326672875?pwd=Ukl6WmZId2NmU3lmaXBtcURIWjlYQT09

  • Accueil
  • Chant dédié aux enfants.
  • Chants d’adoration.
  • Prédication par Philippe CHAMPREUX.
  • Introduction sainte cène par JB Melerowicz.
  • Sainte-cène (préparer chez vous un morceau de pain et du jus de raisin ou du vin)
  • Prière finale.
  • Final

Fraternellement

Jean Bernard

PS :

Il est possible de suivre le culte sur notre chaine youtube « ecebr » en cliquant sur le lien : https://eceb.org/tv-eceb/  et ensuite en cliquant sur le bouton « Live sur YouTube » dans la fenêtre qui s’est ouverte.

DES TEMPS DIFFICILES

Pour ceux qui ont suivi le live d’Eric Célérier sur la porte ouverte, se sont rendus compte à quelle vitesse l’Eglise pourrait-être persécutés . Un virus, des circonstances malencontreuses, et la Porte Ouverte c’est retrouvé sous les feux de la rampe . Les journalistes ont grossi les choses pour faire le buzz comme ont dit . Regardez les journaux comme ICI PARIS ou d’autres, sont criblés de mots tel que : Terrible, atroce etc… Alors que souvent, la personne dont on parle n’a peut-être qu’une appendicite qui s’est transformé en cancer .

Aujourd’hui on est encore dans un pays libre, mais on se rend compte qu’à tout moment, tout peut basculer .Il nous faut être prêt, car parallèlement, il y aura un réveil envoyé par le Saint-Esprit .

Aujourd’hui il nous faut plus que jamais être veillant, et toute cette mésaventure subi par cette église, me fait penser à deux choses :

1 : Il nous faut être comme  le roseau dans les fables de la Fontaine, plier mais ne pas rompre, tandis que le chêne,  lui, va se casser en deux

2 : Il nous faut être comme un boeuf, il avance doucement mais toujours, tandis que le cheval, lui, va galoper jusqu’à l’épuisement de ses forces et s’écrouler .

Certainement des temps difficiles vont arriver comme nous le dit la Bible, mais nous avons l’assurance que Christ ne nous oublie pas, qu’Il nous prépare une place près de Lui . Soyons persévérant et confiant .

Soyez bénis, la victoire est au bout du chemin .

Les trois parties de l’être vues par le Pasteur Freddy De Coster

Hello! Ci-dessous un petit article que m’a envoyé André Delouvy : Une petite révision du message de dimanche en somme.

Faisons l’homme à Notre image, par Freddy De Coster

** FAISONS L’HOMME A NOTRE IMAGE
————————————————————

« Faisons l’homme à notre image et à notre ressemblance. »

Genèse 1 v.26

Bonjour à toutes et à tous !

L’homme, une trinité à l’image structurelle de Dieu

Toute théorie qui cherche à faire croire que l’être humain originel serait de telle ou telle race, comme si Dieu avait des préférences^1, serait, de fait, mue par des intentions politiques ou culturelles dévoyées.

L’homme est la seule création à l’avoir été à l’image de Dieu, à l’image structurelle de Dieu. Ainsi, l’être humain est « un », parce qu’il est une synthèse d’un corps, d’une âme et d’un esprit, qui, à leur tour, sont la synthèse d’autres composantes fondamentales.

Ainsi,

L’âme de l’être humain lui procure la conscience de soi, du « moi ».
C’est l’organe de son intellect, de sa décision, de sa pensée, de ses émotions, de ses croyances, de son discernement, en un mot : de sa personnalité.

Le corps de l’être humain est le véhicule qui lui offre sa conscience du monde qui l’entoure. Sans cette enveloppe, il ne peut rentrer en contact avec autrui ni prendre conscience de la signification de sa vie. Le corps est son expression, sa force, son véhicule et déploie ses cinq sens principaux que sont l’ouïe, le toucher, la vue, l’odorat et le goût. Le corps a trois instincts fondamentaux que sont l’alimentation, la reproduction et l’auto-défense.

L’esprit de l’être humain lui donne sa conscience de Dieu. C’est l’endroit de la communion spirituelle. Souvent l’Ancien Testament dit le « cœur »^2. L’esprit donne à l’homme le privilège unique du discernement du bien et du mal. Son esprit est aussi ce qui correspond à la « mentalité » (mind) de l’homme, ce qui lui donne une intelligence spirituelle et lui confère la notion de l’éternité. La recherche du bonheur selon Blaise Pascal demande de remplir ce « vide en forme de Dieu dans le cœur de chaque homme »^3.

** GOOD NEWS
————————————————————

Si la Bible nous invite à vivre par l’Esprit, c’est que l’Esprit exerce un pouvoir d’influence et d’exemplarité envers l’âme, une âme où se forgent les convictions et les croyances de notre vie.

Nous subissons toujours un effet de balancier. Si nous nous nourrissons des choses du monde, nous aimerons naturellement les choses du monde. Si, au contraire, nous nous nourrissons des principes de Dieu, notre être entier apprendra à aimer les choses « d’En-Haut^4 ».

Ainsi le Seigneur t’invite à aimer l’Éternel ton Dieu de tout ton cœur (esprit), de toute ton âme (âme) et de toute ta force (le corps). Ces trois essences qui nous ordonnent –dans le sens d’ordonnancement– sont insécables ; elles peuvent bénir, servir, louer et honorer le Seigneur de manière coordonnée, c’est-à-dire mature^5.

Avec amour,
Freddy De Coster

FLIRT

On connaît tous ce mot, c’est quand une fille et un garçon se rencontrent, se revoient et finalement échangent leur premier baiser .

Mais il ce mot à un autre sens, par exemple pour ceux qui pratiquent des sports extrêmes ou des cascadeurs ou encore ceux qui travaillent dans des métiers dangereux, on dit alors qu’ils flirtent avec la mort .

Pour nous, en tant qu’enfants de Dieu, il est capital de ne pas flirter avec notre ennemi commun . La Parole de Dieu nous dit que notre NON soit NON et notre OUI soit OUI . Pourquoi ? Car si on commence à discuter avec le diable, on est pratiquement assuré de perdre .

Tout commence dès la Genèse, quand le serpent est venu leur parler, Dieu a-t-il réellement dit…….

Ce qu’il aurait fallu dire : non je n’écoute rien, va-t-en . Quand il est dit de résister au diable et il fuira loin de vous, il n’est pas dit de dialoguer en lui sortant des théologies à n’en plus finir, lui montrer tout notre savoir, le diable trouvera toujours des astuces . D’ailleurs il connaît aussi la Parole, on le voit lorsqu’il tenta Jésus dans le désert,  » Dieu n’a-t-Il pas dit ?  »

Qu’a fait Jésus, Il n’a pas essayé d’argumenter du genre, « oui c’est vrai, si je me jette du haut du temple, des anges peuvent me rattraper, et d’ailleurs je suis capable de faire des miracles, ne suis-je pas Dieu » ou encore, « Il est vrai que je peux changer ces pierres en pain, après tout, cela fait un bon moment que je n’ai pas mangé, et je peux faire une petite entorse à Mon jeûne . »

Non, Il a  répondu d’une façon qui ne laissait aucune possibilité à un débat quelconque ;

Un autre exemple avec Joseph, lorsque la femme de Potiphar vint pour le séduire .Joseph ne lui a pas dit, viens assis-toi, je vais t’expliquer pourquoi je ne peux pas tromper mon maître. Et chaque jour, comme elle revenait à la charge, il aurait tenté d’argumenter et peut-être à force céder . N’oublions pas, que le diable revient toujours à la charge .

Non, Joseph a été radical, son Non fut un  Non définitif .

Beaucoup sont tombés, je neveux pas les critiquer, car je sais que nous ne sommes jamais à l’abri, remarquez que le diable est venu vers Jésus après un jeûne de 40 jours, vers Joseph alors qu’il était célibataire . L’ennemi viendra souvent dans vos moments de faiblesse, comme lors d’une guerre, l’ennemi cherchera toujours le point faible de l’adversaire d’en face .

Une seule solution : ne jamais  flirter avec l’ennemi .

Soyez bénis