Sélectionner une page

LA COCCINELLE

LA COCCINELLE

Une minuscule coccinelle

Tente de gravir un gros caillou

Qui se trouve être trop haut pour elle,

Dangereux à s’y rompre le cou .

Mais elle s’obstine, puis s’entête

Sur l’ obstacle qui vraiment l’embête.

Voilà que la fatigue la guette,

Elle s’en moque, rien ne l’arrête .

Elle veut, envers et contre tout,

Réussir ce pari un peu fou .

A corps perdu, sans recul, s’y jette,

Refuse éventuelle défaite .

Passe par là, une hirondelle

Toute abasourdie, au-dessus d’elle .

Elle regarde alors la scène,

En se posant, ressent de la peine .

Sans plus alors attendre, la hèle :

« Veuillez m’excuser, s’exclame-t-elle,

Auriez-vous perdu votre cervelle ?

Servez-vous donc plutôt de vos ailes « .

Elle fulmine alors de colère

Et dédaigne ce sage conseil :

« Mêlez-vous de vos propres affaires,

Allez de votre vol dans le ciel « .

On est souvent cette coccinelle,

Réfutant l’aide de l’Éternel,

Délaissant Ses armes efficaces,

Pour d’autres, humaines et fugaces .

Combien de foi n’ai-je pas négliger les conseils de Dieu, tel un enfant qui ne veut pas d’aide de ses parents pour une chose qu’il ne peuve réussit seul .

Combien de fois ai-je négliger ses recommandations .

Combien de fois, comme cette coccinelle, ai-je refuser de me servir des moyens que Dieu me donne pour en prendre d’autres qui m’amènent à la catastrophe, ou me fatigue Inutilement .

Je me souviens que mon père, quand il voulait m’aider pour mes devoirs, je ne l’écoutais pas et je me targuais de savoir mieux que lui . Alors il me laissait et finalement je n’avais pas une bonne note à l’école .

Ne soyons pas comme cette coccinelle, écoutons les bons conseils, ne soyons pas têtus, surtout quand cela est conduit par Dieu .

Soyez bénis .

PLANETES

Certains pensent qu’il  y a une autre vie dans l’univers, des extraterrestres . Ce qui a donné  lieu à de nombreux livres et films de tout genre .Moi ce que je sais c’est que la Parole de Dieu n’en parle pas . Quand on regarde le système solaire, on se rend compte d’une chose extraordinaire : à partir du soleil, il y a mercure, vénus, la terre avec son satellite la lune, mars, jupiter, saturne, uranus, neptune et d’autres .

La terre est placée juste au bon endroit, ni trop près, ni trop loin du soleil pour que l’on puisse y vivre . On ne peut trouver ailleurs une planète remplie de verdure, d’animaux de tout genre . Il y a tout ce qu’il faut pour respirer, se nourrir . Quand je pense à cette nouvelle Jérusalem céleste décrite dans l’Apocalypse, je me dis que cette terre est comme un hors d’oeuvre avant le plat principal .

Je m’émerveille de la beauté des paysages terrestres, les montagnes, la mer, le monde animal avec toutes ces espèces, mais quand je lis la splendeur de ce que Dieu nous réserve, je me sens si honoré d’un tel cadeau divin ;

Je comprends quand Paul dis dans 2 Corinthiens 4:17 Car notre légère affliction du temps présent produit pour nous le poids éternel d’une gloire infiniment excellente;

Il est vrai que chacun passe par des moments plus ou moins difficiles, que nous vivons sur une terre qui est malmenée, dans une humanité qui se dégrade, mais notre espoir est là-haut, même si nous vivons ici-bas . La victoire est au bout du chemin mais à la différence d’une course sportive, la ligne d’arrivée ne sera pas la fin mais que le début de notre vie éternelle avec le Seigneur .

Regardons autour de nous, déjà la vie est un miracle en elle-même, nous sommes nous aussi un miracle en Christ, nous sommes une créature merveilleuse et le plus beau des miracles, nous sommes les enfants, les élus, des nouvelles créatures, des hommes et femmes nouveaux, des rachetés, des héritiers et l’on pourrait rallonger la liste, toute cela par le sacrifice de Jésus . Amen !

Par ce poème je veux rendre hommage au merveilleux Créateur

SUMMUM

Si le soleil s’éloignait sans raison,

La terre serait changée en glaçons .

Et s’il venait à s’approcher de trop,

Le monde aurait alors très chaud.

Si la lune s’en allait en congé,

Aux marées, la mer ne pourrait songer.

Quel ne serait pas aussi le désastre,

Si venait à disparaître les astres.

Si la nuit ne sortait plus du sommeil,

Le jour ne connaîtrait plus le réveil.

Si les étoiles cessaient de briller,

Le ciel ne pourrait jamais scintiller.

Mais tout est si parfaitement pensé,

Tout est si admirablement prévu,

Bien calculé depuis le début,

Par un merveilleux créateur sensé.

Soyez bénis

ROGNER

1 Corinthiens 3:10 Selon la grâce de Dieu, qui m’a été donnée, j’ai posé le fondement comme un sage architecte, et un autre bâtit dessus; mais que chacun prenne garde comment il bâtit dessus.

J’habite une maison des mines, construites voilà bien des années . Elle mériterait des rénovations intérieures, tel que l’isolation, mais par contre elle a des fondations solides et des murs épais . Par contre, il m’arrive de regarder des bâtiments nouvellement édifiés, et l’on remarque des fissures, des malfaçons . Pourquoi? Je ne suis pas un expert, mais aujourd’hui on rogne souvent sur la qualité des produits, sur les normes à respecter . Et parfois, il arrive des catastrophes, parce que l’on a voulu gagner plus d’argent et sacrifier la sécurité

La Bible nous rappelle qu’il faut concourir suivant les règle 2 Timothée 2:5 Un athlète qui participe à une compétition ne peut gagner le prix que s’il lutte selon les règles.

je sais pas pour vous, mais pour ma part, je suis souvent tenté à essayer de rogner la Parole de Dieu, comme dans le bâtiment, mettre un peu moins de matériaux ou du moins cher . De temps en temps, esquiver un ordre de Dieu pour une seule fois .

A l’église de Bruay, on va changer la façade, et on est obligé de se soumettre aux normes établies, supposons que l’on ne le fait pas, on risque une fermeture . Pareil avec Dieu, on peut esquisser Sa Parole, mais on risque de se retrouver hors jeu .

On ne peut pas tricher avec le Seigneur, sinon il y aura des lézardes dans notre vie, il est important de mettre en pratique toutes les règles quelles soient sportives, de construction, ou biblique sans risquer la disqualification .

Que l’on puisse toujours dit comme l’apôtre Paul :

2 Timothée 4:7 J’ai combattu le bon combat, je suis allé jusqu’au bout de la course, j’ai gardé la foi.

Soyez bénis

DECONFINEMENT

Nous voilà libre de nous déplacer sans dérogation . Revoir peut-être des proches, faire du sport .

Toutefois, il nous est recommandé de rester vigilant, de porter un masque dans les transports en commun, dans les lieux confinés et de respecter les gestes barrières car le virus est toujours là à l’affût .

Je ne s’est pas ce que vous avez garder de ces semaines particulières, mais moi j’en ressort plusieurs choses

–   J’ai remarqué que tout peut basculer du jour au lendemain

–  Que tout est fragile ici bas, exemple la vie

–  Que nos agendas, nos plannings ,  peuvent-être chamboulés à tout moment

–  Qu’une persécutions comme un réveil peuvent éclater en un instant

On voudrait tout maîtriser, tout planifier à notre sauce, tout décider suivant notre propre volonté .

On oublie souvent cette parole : si Dieu le veut, demain…..

Je me pose pas assez souvent cette vérité: demain est un autre jour, demain ne nous appartient pas, j’irai plus loin, ni la minute, ni la seconde suivantes .

Soyons toujours prêts, que cette pause forcée dans nos activités diverses, nous fasse prendre conscience, que seul Dieu a tout dans Ses mains et  que nous sommes incapables de tout maîtriser .

Soyez bénis

 

Conseil de mon médecin

10 mai 2020.

Bonjour à vous.

En cette veille de déconfinement, et après cette « mise entre parenthèses » de 2 mois, j’espère que la nouvelle organisation de vos vies, obligatoire, n’aura pas eu trop d’effets préjudiciables pour vous et vos proches.

Malgré les effets négatifs, inhérents à une situation inédite pour tous, je pense que plein de « ressorts » positifs ont pu se révéler en vous, en nous, et que, finalement, notre envie de vivre et notre instinct de vie s’en trouvent majorés. !

Bien sûr, beaucoup d’incertitudes, anxiogènes, entretenues par les médias, persistent avec la publication, au jour le jour du bilan catastrophique de cette crise du Covid 19  que ce soit dans les domaines du bilan  humain ,bilan  économique, bilan social et potentiellement politique ! ?

Malgré cela, il faut espérer, individuellement pouvoir aborder une vie…… différente  d’avant crise,… plus positive ,j’espère , pour beaucoup d’entre nous.

Il nous faut donc reprendre une vie :

//sans crainte excessive…

-De tout… Ou de rien

-Ni des uns .. ni des autres.

//avec un souci de protection de soi-même… Mais surtout les autres… (Mesure de distanciation sociale, port de masque).

//Avec une Élévation de notre responsabilité, de notre responsabilisation individuelle……

Avec pour objectif d’essayer de s’émanciper…

De cette protection collective, étatique, irrationnelle, infantilisante et démagogique …

Faussement prometteuse d’un monde ou d’une société…aseptique… dénués de risques ou de dangers…!

Et régie par

Le « principe de précaution » et le « panmédicalisme» …projet ou mode de pensée… malheureusement… souhaités par bon nombre de personnes !

J’espère que vous allez toutes et tous au mieux dans votre contexte personnel…. Vraisemblablement parfois difficile ! ?

Je vous adresse mes pensées amicales et vous souhaite une bonne fin… De dimanche… Et de retour… À la vie… Dès demain.