Matthieu 22.34–40 (S21)

34 Les pharisiens apprirent qu’il avait réduit au silence les sadducéens. Ils se rassemblèrent 35 et l’un d’eux, professeur de la loi, lui posa cette question pour le mettre à l’épreuve: 36«Maître, quel est le plus grand commandement de la loi?»

37 Jésus lui répondit: «Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta pensée. 38C’est le premier commandement et le plus grand. 39 Et voici le deuxième, qui lui est semblable: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. 40 De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes.»

Textes du message de ce dimanche 2 août Thème “Christ et l’église (2)”

2 Corinthiens 5.17–21 (PVV)
17 Si quelqu’un entre en communion vivante avec le Christ, il devient un homme nouveau, il est recréé. L’ancien état est dépassé. Ce qu’il était autrefois a disparu. La nouvelle création a déjà commencé ; voici : tout est devenu nouveau.

Luc 17.3–4 (PVV)

3Veillez donc sur vous-mêmes et sur votre manière de vivre. Si ton frère s’est rendu coupable à ton égard, fais-lui des reproches en conséquence : s’il change d’attitude, pardonne-lui. 4Même s’il revient te trouver sept fois de suite le même jour en disant : « Je me repens de ce que j’ai fait », pardonne-lui.

Matthieu 18.15 (PDV)

15« Si ton frère te fait du mal, va le voir et fais-lui des reproches quand tu es seul avec lui.

Textes de Colossiens (PVV) de ce dimanche matin

Colossiens 1.12–23 (PVV)

12Pleins de joie, vous remercierez le Père qui vous a accordé le privilège d’avoir part à l’héritage qu’il réserve aux chrétiens vivant dans la lumière. 13Il nous a délivrés du pouvoir des ténèbres et nous a transférés dans l’éternel Royaume de son Fils bien-aimé. 14Etant unis à lui, nous sommes rachetés de notre servitude ; nous recevons ainsi le pardon des péchés. 15Ce Fils, il est l’image du Dieu que nul ne voit, donc le Premier-né de toute création ; il a la primauté sur toute créature. 16En lui, tout fut créé dans les cieux et sur terre. L’univers tout entier, l’Esprit et la matière, trônes et Seigneuries, Autorités, Puissances. Oui, par lui et pour lui tout a été créé. 17Il était déjà là ; bien avant toutes choses ; par lui, tout l’univers est maintenu en vie. 18L’Eglise, c’est son corps ; lui seul en est la tête. Origine et principe, il est le Premier-né ressuscité des morts. C’est en lui que commence une autre humanité. Partout, en toutes choses, il est au premier rang. 19Car Dieu l’a décidé : toute la plénitude doit demeurer en lui.

20Lui seul réconcilie l’univers avec Dieu. Dans les cieux, sur la terre, Dieu fait régner la paix par le sang que son Fils a versé sur la croix. 21Vous aussi, vous vous étiez écartés de votre destination primitive : vos pensées qui vous amenaient à faire des œuvres mauvaises en témoignaient ; par elles vous étiez devenus pour Dieu des étrangers, des ennemis même ; 22mais voici que le Christ vous a réconciliés avec lui par la mort de son corps humain. Vous pouvez à présent paraître saints, sans tache et sans reproche devant ses yeuxà une condition toutefois : 23c’est que vous demeuriez inébranlables sur le fondement de la foi sans vous laisser écarter de l’espérance que l’Evangile a fait naître en vous. Cette Bonne Nouvelle que vous avez entendue a été publiée parmi toutes les créatures sous le ciel, et moi, Paul, j’en suis devenu le messager.

 

 

Colossiens 2.6–7 et 9 à 12 (PVV)

6Aussi, puisque vous avez appris à connaître Jésus-Christ et que vous l’avez accepté comme Seigneur, marchez sous sa direction, en communion vivante avec lui. 7Que les racines de votre être s’implantent toujours plus profondément (s’enracinent) en lui ; construisez toute votre vie intérieure sur lui. Attachez-vous de plus en plus fermement à la foi qu’on vous a enseignée ; marchez-y de progrès en progrès et que votre bouche déborde de prières de reconnaissance.

9Or, c’est en lui seul — et en son corps — que réside réellement et d’une manière permanente toute la plénitude de la divinité.10Dans la communion avec lui, vous participerez, vous aussi, à cette plénitude et vous atteindrez votre plein épanouissement. Car il est le chef de toute Souveraineté et de toute Puissance.11Etant unis à lui, vous avez aussi eu part à une circoncision qu’aucune main humaine n’a accomplie, à celle que demande le Christ et qui consiste à vous dépouiller de votre nature pécheresse avec ses instincts mauvais. 12Dans votre baptême, vous avez été ensevelis avec le Christ, et, étant unis à lui, vous êtes vous-mêmes aussi ressuscités avec lui, par la foi dans la puissance de Dieu qui l’a ressuscité des morts.

 

Colossiens 3.8–17 (PVV)

8A présent, rejetez tout cela derrière vous : plus de colère ni d’irritation, plus de méchanceté ni de médisances, plus de vilains propos ou de paroles inconvenantes souillant vos lèvres ! 9Ne mentez plus les uns aux autres ! Car vous avez déposé le vieil homme avec tous ses agissements 10et revêtu l’homme nouveau qui ne cesse de se renouveler sur le modèle de son Créateur, et s’achemine progressivement vers une connaissance toujours plus exacte (de Dieu).11Dans cette nouvelle humanité, il n’y a plus de place pour une distinction entre Juifs et non-Juifs, circoncis et incirconcis, étrangers et barbares, esclaves et hommes libres ; ici il n’y a plus que le Christor, le Christ est tout et il habite en tous. 12Ainsi donc, puisque vous avez été choisis par Dieu (pour lui appartenir et qu’il vous aime), ayez en vous un cœur plein de tendre compassion. C’est là ce qui convient à des hommes que Dieu a mis à part. Revêtez-vous de bienveillance et d’humilité. Ayez bon caractère, faites preuve de patience. 13Si vous trouvez à critiquer en votre frère, portez et supportez-vous les uns les autres ; si vous avez quelque chose à reprocher à un autre, soyez toujours prêts à vous pardonner vos torts aussi généreusement que le Christ vous a pardonné.

14Mais, par-dessus tout cela, mettez la ceinture de l’amour, car l’amour liera ces vertus parfaitement ensemble et rendra votre communion indissoluble.

15Laissez régner souverainement dans vos cœurs la paix instaurée par le Christ. Qu’elle gouverne toutes vos décisions. Souvenez-vous-en : membres d’un même corps, vous êtes appelés à vivre dans l’harmonie. Apprenez enfin à vous montrer reconnaissants. 16Que la Parole du Christ réside et vive au milieu de vous dans toute sa richesse, qu’elle vous inspire la vraie sagesse qui vous permettra de vous instruire et de vous avertir les uns les autres. De tout votre cœur, chantez à Dieu votre reconnaissance pour sa grâce, par des psaumes, des hymnes et des cantiques inspirés par l’Esprit.

17Faites tout ce que vous avez à fairedites ce que vous devez diredans la dépendance du Seigneur Jésus. Adressez par lui vos remerciements à Dieu le Père.

venenatis risus. Praesent ante. amet, commodo sem,